Escale à Sète 2016

    0
    1110

     Catalans, Sempre endavant ! 

    « Catalans, toujours devant » : telle est la devise de nos voisins.

    La Catalogne, de part et d’autre des Pyrénées, est l’invitée d’honneur d’Escale à Sète 2016 : benvinguts !

    Des pieds de la forteresse de Salses aux portes du Valence, la Catalogne c’est un peu plus de six cents kilomètres de côtes. Un littoral magnifique fait de criques, de falaises, de golfes, de plages de sable fin et de ports pittoresques. De tout temps la Catalogne a joué un rôle majeur en Méditerranée et si doubler le cap Creus peut s’avérer compliqué quand souffle la Tramontane, la région a toujours entretenu des relations étroites avec l’Occitanie.

    Cette tradition maritime qui a donné des bateaux solides, des barques racées aux superbes gréements latins, est encore bien vivante. Hélas, cette année, la « Santa-Eulàlia », magnifique « pailebot » qui, jadis, transporta les agrumes des Baléares vers Port-Vendres, Sète et Marseille, ne sera pas là, retenu à Barcelone par une avarie mais de nombreuses unités vont franchir le cap Creus, entre l’Espagne et la France à partir du dimanche 20 mars.

    La première d’entre-elle sera le « Ciutat de Badalona », un ketch construit au Danemark en 1929. Le « Ciutat de Badalona » , symbole de la ville dont il porte le nom, est entre les mains de l’ « Associació d’Amics del Quetx de Badalona ». Il sera, avec ses 26 mètres de long, ses 260 m2 de voilure, la figure de proue de la flotte catalane.

    La parade d’arrivée de cette flotte haute en couleurs aura lieu vendredi 25 mars en fin de matinée. On attend près d’une vingtaine de bateaux le long des quais pavoisés de sang et d’or, les couleurs de la Catalogne.

    Cette journée de vendredi sera en effet celle de la région invitée. Elle débarque à Sète non seulement avec ses bateaux et ses équipages mais avec une dizaine de groupes culturels, musicaux ou de danseurs de rues. La sardane entraînera la foule dans une communion culturelle: exemple de l’association d’une région à la forte identité et d’une ville aux fortes têtes.

    Le centre de gravité de la Catalogne à Sète, sera sur le quai commandant Samary avec le village catalan dont l’inauguration aura lieu à 13 h ce vendredi 25 mars.

    Depuis le début de l’histoire d’Escale à Sète, des liens chaleureux se sont noués de part et d’autre des Albères. L’équipage sétois s’est retrouvé avec celui du superbe Musée d’histoire maritime de Barcelone. La figure emblématique de cette institution, « La Santa-Eulàlia », même si elle ne sera pas là cette fois, a souvent fait la traversée entre le Monjuic et Saint-Clair.

    De ces liens est né, cette année, « Escale à Barcelone ». Les grands bateaux historiques qui feront la joie des visiteurs d’Escale à Sète, se rassembleront dans le Port Vell dès le vendredi 18 mars. Autour de ces grands oiseaux des mers, la fête battra son plein. Puis, le dimanche après-midi, les voiliers, derrière le « Ciutat de Badalona », prendront la mer pour Sète, sur l’ancienne route des agrumes. C’est par cette voie maritime qu’au XIXe siècle et au début du XXe, que les « balancelles » catalanes remontaient les oranges des vergers de Majorque vers les docks de Sète.

    L’un de ces bateaux transportera d’ailleurs 500 kilos de fruits cueillis au sud de la Catalogne pour les débarquer sur le quai Samary vendredi lors de l’inauguration du village. Un fret symbolique certes mais l’amitié a besoin de symboles.

    LES TEMPS FORTS

    MARDI 22 MARS

    • 9h Le Ciutat de Badalona ouvrira la parade d’arrivée des grands voiliers historiques à leur entrée dans le port.16h, Remise des prix de la traversée historique, grand chapiteau au quai du Maroc.

    JEUDI 24 MARS

    • 20h-22h, Table ronde avec les acteurs du patrimoine maritime de Catalogne, sous le dôme « Escale bleue » du quai du Maroc.

    VENDREDI 25 MARS

    • 11h, Performance artistique et musicale inspirée des ex-voto

    • 12h, Parade d’arrivée de la flotte des voiliers catalans (entrée du port et quai commandant Samary)

    • 13h, Inauguration du village Catalan au quai Commandant Samary

    • 22h, The New Catalan Ensemble sur la grande scène du parking de la Criée

    SAMEDI 26 MARS

    • 11h, grand défilé des équipages, départ quai d’Alger

    • 17h, Grande sardane avec la Farandola et la cobla « Nova Germanor » (place Léon Blum) ; défilé des Collas Geganteras, des Sacaires de Tarragona, des Salanc’aires… (en ville)

    DIMANCHE 27 MARS

    • 17h, Farandole géante place Léon-Blum.En soirée, Musiques maritimes en tavernes sur le port

    LUNDI 28 MARS

    • En matinée, chansons maritimes en tavernes avec le groupe Tres de Ronda

    TRES DE RONDA

    De Ronda fait vivre le répertoire des chansons de marins et des tavernes de la région de la Empordà. Ses musiciens accomplissent un travail d’ethnologue en recueillant cet héritage auprès des anciens. Un héritage très varié qui passe par les sardanes, les mazurkas, les « xotis », les tangos chantés et les chansons satiriques. Il ne s’arrête pas aux traditions de la Empordà mais s’intéresse aussi à celles des montagnes de l’arrière-pays, des îles Baléares et d’Alghero, la cité sarde qui fut longtemps catalane. Tout cela est frais, divertissant, débordant de vie.

    THE NEW CATALAN ENSEMBLE

    Le NewCo est un septet dirigé par un hautboïste traditionnel (gralle) Manu Sabaté. Son répertoire est inspiré par les musiques traditionnelles mais le groupe ne sacrifie pas pour autant à la seule réinterprétation. Leur production authentique, s’enrichit au fil des expériences et des nouvelles rencontres. Le groupe est à l’origine d’un renouveau musical plein de fraîcheur.

    PEIX FREGIT

    Peix Fregit est le groupe phare des habaneras de Calella de Palafrugell. Le premier week-end de juillet a lieu sur la plage de Port Bou, le traditionnel Récital de habaneras de Calella de Palafrugell. Cette année 2016 marque le cinquantième anniversaire de son existence . La habanera est une danse née à Cuba au début du XIXe siècle, soumise aux influences indienne mais elle a aussi des racines en Catalogne où elle est accompagnée uniquement par des instruments à corde comme la guitare ou le luth. Le groupe de Calella de Palafrugell perpétue cette tradition qui rattache la Catalogne à Cuba.

    ELS SALANCAIRES

    Troupe de musiciens traditionnels venant du Roussillon que rassemble la pratique de la cornemuse traditionnelle catalane appelé « sac de gemecs ». Les musiciens sont issus du conservatoire de Perpignan et sont basés à Saint-Laurent de la Salanque. Leur nom vient de l’association de « sacaïre », sonneur médiéval et de Salanque. Cette cornemuse a disparu au milieu du XIXe siècle. On la trouvait dans les formations qui animaient les bals catalans et autres sardanes.

    LES COLLAS GEGANTERAS(Lloret del Mar et Palamos)

    Véritables figures emblématiques des deux ports de Catalogne, les Gegants (géants) sont aussi des acteurs incontournables de la culture populaire de la région. Accompagnés de collas (ensembles) de grallers (hautboïstes traditionnels) et de tambours, ils évoquent au départ l’ancienne aristocratie des villes et des bourgs. Ils se ont ensuite incarné les « figures » populaires ou mythologiques locales : pêcheurs, poissonniers, sirènes…

    CANT A QUETX

    Ce groupe, constitué autour de l’équipage du ketch « Ciutat de Badalona », entretien avec panache la tradition des chants de marins.

    Miguel Ortega et Salvador Saura s’ajoutent à cet équipage de créateurs grâce auquel la Catalogne demeure la patrie vivante de Salvador Dali et de Gaudí.A ces ambassadeurs culturels s’ajoutent des acteurs incontournables du patrimoine comme le Musée maritime de Barcelone, le Musée de la pêche de Palamos et l’Atelier des barques de Paulilles. Il y sera question d’environnement avec le Parc marin du Golfe du Lion, de tourisme avec la représentation parisienne du comité catalan du tourisme, d’agriculture et de pêche avec les producteurs des Terres de l’Ebre et les pêcheurs d’anchois. De nombreuses associations de sauvegarde du patrimoine maritime matériel et immatériel seront également présentes (Quetx cuitat de Badalona, Tella Marinera, Gapamar, voiles latines des PO…).

    LA FLOTTILLE DES CATALANES

    Autour d’un vaisseau remarquable, le « San Ramon », une voile latine de 25 mètres !, la flottille catalane comptera une vingtaine d’embarcations parmi lesquelles : Farigola de Calella de Palafrugell, Menjavent de Badalona, Mestralo de Ametlla de Mar, Quinocio de Cambrils. Une partie de cette « armada » vient du Roussillon : Notre Dame de Consolation, un monument historique basé à Argelès-sur-Mer; El Barcares du Barcarès ; le AA de Banyuls ; le Rigorigo, un sardinal de Collioures ; le Bel Ange de Saint-Cyprien. Il ne faudra pas manquer de découvrir la Jolie Biche, une fringante goélette de pêche construite en 1956 en Algérie ou le charmant Capità Rovira.

    Renseignements : Renseignements: E S C A L E A S E T E Fête des traditions maritimes 11 rue du Moulin à Vent 34200 SETE Tel : 04 67 46 07 14
    Plus d'infos : www.escaleasete.com/#!programme-1/fslhq - Email




    Département:
    Ville:


    Sorties :