Languedoc-Roussillon


 

Olivier Mosset

Du 09-03-2013 au 12-06-2013Sérignan

Profils
profil profil profil profil

Tarif
de 1 à 5 €

Langues parlées
langue : fr

Modes de paiement
paiement paiement paiement

Accès handicapés
personne à mobilité réduite


Depuis plus de quarante ans, Olivier Mosset poursuit une recherche ininterrompue sur le devenir de la peinture à travers l’abstraction géométrique et le monochrome. Connu en France pour avoir fait partie du fameux épisode de BMPT qui appartient désormais à l’histoire, aux côtés de Daniel Buren, Niele Toroni et Michel Parmentier, il est l’un des seuls peintres européens à être associé tour à tour au contexte artistique et critique français, suisse mais aussi à celui de la peinture américaine.

Vivant depuis 1977 entre les deux continents, il a participé aux mouvances de la « Radical Painting » et du « Néo-géo ». L’exposition consacrée à Olivier Mosset à Sérignan est le projet « solo » le plus important que le musée ait proposé à un artiste : elle va se déployer sur les deux niveaux du musée ainsi que dans le cabinet d’arts graphiques. Au rez-de-chaussée, des cimaises se succèdent, manipulées jusqu’à la neutralité et transformées en sculptures monumentales ponctuant l’espace. Elles dialoguent avec un ensemble de onze toiles de grand format (300 x 300 cm) recouvertes chacune d’une couleur différente comme une grande variation colorée. Ces peintures, réalisées par d’autres, des « fakes », ou considérées comme « ratées » destinées à disparaître, des « failures », sont finalement conservées. Toutes sont signées par l’artiste à l’occasion de l’exposition, poursuivant ainsi son questionnement autour des notions de signature et d’auteur. À l’étage, sera présentée une rétrospective de toutes ses peintures murales : un grand mur monochrome jaune, un mur d’aluminium clin d’oeil aux murs de la Factory de Warhol, une autre reprenant un motif trouvé au Cuartel de Zapata au Mexique, enfin un mural inversé gris et blanc. À leurs côtés, une série de monochromes blancs et un ensemble de monochromes noirs, réalisés à la peinture polyuréthane, sont installés en écho. Les surfaces, d’une grande sensualité, absorbent ou répercutent la lumière selon la position du regardeur ou de l’heure de la journée. Une série de shaped canvases, des croix et des cercles déclinés en blanc et bleu comme des « X » et des « O », reprennent le xoxo (signature de « bisous » à l’américaine). Ils évoquent les expérimentations de Frank Stella mais, avec Olivier Mosset, la toile n’est pas déterminée par une sorte de géométrie sensible mais par l’emprunt de formes toutes faites. Ils sont comme une critique du format traditionnel rectangulaire du tableau. Le film « Fun and Games for everyone », tourné par Serge Bard en 1968 lors de sa première exposition personnelle à Paris, diffusé dans la salle vidéo, ainsi qu’une toile blanche portant en son centre un cercle de noir de 1970, complètent l’exposition.

Enfin, une rétrospective de ses éditions est présentée dans le cabinet d’arts graphiques. Pour la première fois réunies, elles rendent compte des nombreuses collaborations d’Olivier Mosset avec des éditeurs comme Eric Lienart, la galerie Trilpe V, la galerie des multiples, l’atelier Reynald Metraux, Hard Hat Genève, Three Start Books, les éditions ITEM/IDEM et END. Cette grande exposition va résonner durant tout l’été en Languedoc-Roussillon avec de multiples projets en écho. Coïncidence heureuse, Olivier Mosset est aussi invité cet été par Patrick des Gachons au château de Fraïssé pour un double anniversaire : la 25ème édition des expositions d’été à Fraïssé, dont il fut le premier invité avec la Collection Brownstone et le 20ème anniversaire de l’exposition-dialogue « Mosset-des Gachons » qui eut lieu en 1993. Cet été, il présentera des peintures de « mémoire » et des sculptures, installées à l’intérieur et à l’extérieur du château. À Cerbère, dans le cadre de l’opération « Y-aura-t-il encore de l’art en hiver ? », programmée par Shandynamiques, sous la direction artistique de Karine Vonna Zürcher, Olivier Mosset proposera un travail en solo spécifique pour le passage souterrain de la Gare Internationale, sur les vingt panneaux du réseau d’affichage aujourd’hui sans emploi. Enfin, Mosset sera à Mosset, petit village dans les Pyrénées-Orientales où il investira la chapelle.

Informations pratiques :
Ouvert du mardi au vendredi de 10h à 18h, le week-end de 13h à 18h.
Fermé le lundi et les jours fériés.

Tarifs :
5 € tarif normal.
3 € tarif réduit : groupe de plus de 10 personnes, étudiants.
Gratuité : Étudiants en art et architecture, moins de 18 ans, journalistes, demandeurs d’emploi, bénéficiaires de minimas sociaux, membres de l’ICOM.


Coordonnées

Musée régional d’art contemporain Languedoc-Roussillon 146 avenue de la Plage - BP4 - 34410 Sérignan - France Tél. 04 67 32 33 05

site internet | adresse mail

Evénements aux alentours
 
  • Demoiselles-verre
  • palavas
  • Aniane
  • Verrerie-du-clavet
  • foir-anze
  • Pézenas-les-Estivales
  • mapping-grande-motte
  • FeteMer-Cap-Agde
  • FDJ
  • Le-CAp-d'Agde
  • montpellier-now
  • Clamouse
  • voix-mediterranée
  • mix-live-grande-motte
  • new-gospel-family
  • Footgolf
  • nuits-rerrasse
  • TF1
  • grande-motte
 


0 commentaire



Soyez le premier à laisser un commentaire!


Laissez une réponse

(required)